Ce sujet a 21 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  Christel Menthe, il y a 3 jours et 8 heures.

7 sujets de 16 à 22 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #812 Répondre

    Darou sandie

    Coucou Jean-Claude coucou Héloïse coucou Alain coucou Christelle,

    Coucou tout le monde,

    J’espère que vous vous portez tous bien !! quand je vous lis je me dis waouh c’est vrai que c’est un peu chacun son histoire mais de voir les différents témoignage je me dis tu es pas toute seul….
    C’est vrai que c’est important de se battre et de garder la volonté de s’en sortir malgré tout ce que l’on peut voir entendre et traverser!
    Je vais vous donner un peu de nouvelles:
    Je viens d’avoir un rendez-vous à la sécurité sociale concernant mon arrêt maladie qui dure depuis le 1er juin 2016 et ils m’ont convoqué car j’arrive en fin de droit bien évidemment en juin 2019 j’étais donc très stressée en me disant mais je ne me sens pas capable de reprendre le travail j’ai encore mal partout c’est-à-dire que j’ai beaucoup de douleurs osseuses, musculaires, malaises moins souvent mais encore , d’ailleurs pas plus tard que lundi donc il y a 3 jours avec le beau temps que l’on a je me suis dit allez une petite balade à pied je suis donc avec mes amis aller faire un tour pas très loin puis bah encore une fois des douleurs terribles qui m’arrive dans le cou dans la mâchoire et jusqu’aux oreilles je me suis mise à bâiller au moins 20 fois je ne savais pratiquement plus m’arrêter très désagréable et douloureux puis une fatigue m’a envahi très intense dans la soirée je commence à faire à manger et d’un coup je ne me sens pas bien je me sens vide et faible d’un coup comme une grosse hypoglycémie soudaine je me suis donc mise dans mon canapé j’ai envoyé un message à mon ami ma voisine elle m’a immédiatement rejoint à la maison je luttais pour ne pas perdre connaissance et j’ai malheureusement tout de même perdu connaissance. Ça faisait 2 semaines que je n’en avais pas fait mais bon.
    Sinon je me rends toujours aussi régulièrement chez la psychologue à Lille une fois tous les 15 jours ainsi que mon frère ma sœur nos enfants c’est limite devenu vital pour moi de me confier et d’évacuer tout ce stress toute cette peur que je peux ressentir.
    Je viens donc d’être convoqué à la sécurité sociale et ils me font passer en invalidité catégorie 2.
    Ils sont tous claires cardio médecin médecin de la Sécu: pas de reprise de travail envisageable car pathologie lourde grave et particulière.
    32 ans un mari 3 enfants c’est dur car sincèrement je n’avais pas envisagé de me retrouver en invalidité mais bon le seul point positif une sécurité financière si je puis dire car je ne sais pas ce que je vais toucher.
    En tout cas je suis ravi de voir que vous continuez d’avancer j’espère savoir en faire autant que vous je prends beaucoup sur moi un jour de passer et un jour de gagné je ne l’oublie pas mais j’ai toujours aussi peur de mourir.
    Je vous embrasse et vous dit je l’espère à bientôt.

    Didi

    #816 Répondre

    Alain Cabras

    Salut Christelle et Sandie,
    C’est une bonne chose que tu sois en invalidité Sandie, au moins tu es tranquille.
    Et le jour ou tu ira mieux hé bien tu retravailleras si tu le souhaite, ou pas…
    Est ce que tu prends ta tension régulièrement ?
    En tous cas il faut que tu la prenne avant de sortir.
    Mais tu es peut être encore faible physiquement et moralement, prends ton temps va pas plus vite que la musique et surtout écoute ton corps.
    Moi j’étais un légume pendant des mois et petit à petit j’ai remonté la pente donc fait pareil à ton rythme, c’est pas une course. Tu vas y arriver c’est évident le pire est derrière toi.
    Le truc qui est top c’est le vélo d’appartement, c’est le top pour le cardio.
    Tu peux en trouver entre 30 et 80 euros sur le bon coin, et en très bon état. Il faut vérifier que les vitesses fonctionne et que tu peux bouger le guidon. Après tu le met devant ta télé et hop !!!

    Merci Christelle pour ton message.
    Je vois que tu es une fine plume, je l’avais déjà remarqué lors de tes précédents témoignages.
    Je vois aussi que ton adaptation à ta nouvelle vie ce passe assez bien et c’est super.
    Tu as raison chaque jour est une victoire et il faut en profiter comme on peut.
    Mais je crois qu’accepter sa maladie est une des clés pour aller mieux, cela permet de moins ce focalisé dessus, façon elle est là autant l’accepter et ce concentrer sur le comment la vaincre.

    Je vous souhaite une bonne soirée à toutes et à tous et que la force soit avec vous !!!
    La bise du sud.
    PS: J’ai demandé au soleil de venir un peu chez vous, nous on en peut plus de chaud déjà… cela fait un mois que j’ai pas vu un nuage, vous savez pas où ils sont à tout hasard ???

    #990 Répondre

    Benaïssa Jowad

    Bonsoir. C’est la première fois que je discute sur un forum et avant d’aller plus loin,je voudrais savoir si vous arriver à me lire. J’ai besoin d’en savoir un peu plus sur ma dissection. Merci de me dire si vous arriver à me lire. Jowad

    #991 Répondre

    Benaïssa Jowad

    Re bonsoir. Je viens de voir que mon message viens de passer. (Ce n’est pas si dure que ça en faite). Je me présente: je m’appel Jowad. Je suis à mon compte en tant que traiteur organisateur de réception. Cela a commencé le 11 février 2019 alors que j’etais En vacances avec mes deux enfants (Matthias 16 ans et sarah 20 ans). Mon épouse aviva et bien sur mes deux husky. Nous étions à la montagne et au bout de deux jours alors que j’etais En rando avec mes husky j’ai un peu mal au niveau de l’estomac. Je bois de l’eau et repart en randonné avec mes husky. (Jusque la que du bonheur). La balade est plus courte que d’habitue car je me sens pas bien mais sans plus. Je rentre et je décide d’aller voir le médecin de la station. Y vais avec mon épouse et là il diagnostic une gastro. En rentrant à l’appartement je me traînais et je disait à mon épouse : ce n’est pas une gastro. Une fois rentré avec du mal je me couche. Il est environ 16h00. Le soir je ne mange pas et me couche direct. A 2h00 du matin je me lève car je suis réveillé et ne veux pas déranger mon épouse. Je regarde la télé et ne me sens pas forcément bien mais rien de très grave à mon niveau. A 2h30 je me sens de moins en moins bien. Je me lève du canapé et me tiens debout devant la chaise et le tiens. Et là plus rien je perd connaissance et tombe part terre. La suite c’est aviva et mes enfants qui me l’on raconter car je ne l’en Rappel plus. Mon épouse a entendu du bruit le fait que je soit tomber. Elle c’est levée pour aller voir (merci ma chérie). Lorsqu’elle m’a vu par terre elle a appeler mes deux enfants. C’est Sarah qui c’est occuper de moi. Il m’on mis sur le côté et là j’ai vomi du sang. J’ai repris connaissance au bout de 20 minutes. Je me tordais dans tous les sens et avais mal entre le ventre et le cœur sans savoir ce que c’etais. C’est ma fille qui étais à côté de moi et qui me soutenais. De cela je m’en rappel. Elle me disait sa vas mon petit papa les secours arrive. Les secour sont arrivés 20 à 30 minutes après l’appel. Ce qui est plutôt bien car les routes étais gelée. Il devais me stabiliser avant de partir mais il ne trouvais pas de voie,il n’arrivait pas à me piquer. Il on demander à ma femmes et mes enfants de sortir de la pièce car il vont devoir me piquer dans l’os de la jambe. Je ne ma rappel pas de tous mais je me rappel bien de cette douleur de perceuse et d’aiguille dans la jambe. Ma femme et mes enfant n’etaient en panique. De là une fois stabilisé ils ont pu me descendre de l’appartement pour rejoindre l’hopital Le plus proche. A partir de là je ne me rappel encore mois des événements. Tous ce que je vais vous dire maintenant c’est mon épouse qui me l’a dit. Une fois arrivé à l’hôpital ils ont dû faire toute une batterie de test pour dire qu’il ne pouvais rien faire pour moi. Et là j’ai fait un tour en hélicoptère pour Chambéry. À Chambéry idem cas trop grave. Un deuxième petit tour en hélico pour Grenoble. Le médecin a tel à mon épouse pour lui donner les dernière info et lui dire que j’setais parti pour Grenoble. (2h00 de route en voiture). J’ai parler à mon épouse cela a dû la rassurer mais je ne m’en rappel pas. Une fois arriver à Grenoble ils devaient m’attendre car tous le monde au bloc était en place. Je me rappel juste que la chirurgienne (docteur Martin Cécile. merci madame). qui m’a opérée m’a parlé et
    A sûrement dit ce que j’avais et ce qu’elle allais faire. mais je crois me rappeler de lui avoir répondu de faire ce qu’elle voulais. 6h00 d’operation. Pendant ce temps là mon épouse et les enfants avais pris la route pour me rejoindre. Mon épouse avait prévenu mes parents qui eux ont pris la route direct sans prévenir personne. Rennes Grenoble. Ma mère m’a dit que sur la route il ne trouvait pas les mots entre elle et mon père et que mon père n’a jamais aussi bien rouler (c’est à dire pas trop vite). Lorsque l’opération étais fini la chirurgienne est venu voir mon épouse et lui a dit que tous c’est bien passé. Et là il lui on dit que c’etais une disseçtion aortique aiguë de type A. Que les prochaine heure était critique et que si je me réveille que peut-être j’aurais perdu mes facultés mentale. Aviva,Matthias,Sarah vous avez dû vivre les heures les plus longue. C’est cela qui et dure pour moi. Pendant la REA aviva m’a parlé et elle a vu que je réagissais. Pour eux c’etait déjà Une victoire. L’operation A dû commencer vers les 11h00 du matin. Aviva a dû tel à mes parents vers les 9h00 du matin. Aviva et les enfants on attendu que je me réveille mais toujours pas. A 21h00 ils ont pris la desicion de retourner à l’appartement car mes deux husky les pauvres étaient dedant. Ils ont tenu mes parents au courant de l’avancer des choses. Et on dit à ma mère qui ce rentraient. Et là ma mère leur on dit nous sommes à une heure de Grenoble environs. C’était Une bonne nouvelle pour mes trois amours car il n’etais Plus seul. Mes parent étais à côté de moi. Ils ont attendu que je me réveille mais rien. Ils sont restés un moment et son parti ce coucher à l’hôtel après 900 kMS environs. Les médecins ont dit à ma femmes et mes enfants qu’ils les appèlerais si il se passait quelque chose de grave. Lorsqu’ils étaient sur la route du retour le téléphone c’est mis à sonner dans la voiture. Ma fille était au volant elle était en panique. Mon épouse a répondu et là ils ont dit que je m’étais Réveiller que j’allais bien. Ils étaient plus q’heureux. Le lendemain ils sont revenu me voir avec mes parent. Je ne me rappel pas de tous voir même de presque rien. A par Les quatre première nuit qui étaient horrible. la peur de la nuit,angoissé vraiment pas bien. 15 jour d’hôpital à Grenoble et quatre jours à Dinard. À Grenoble ils m’ont expliquer que j’avais beaucoup de chance et qu’une seconde vie s’offrais A moi. A ce moment là je ne m,en suis pas rendu compte. Depuis le 12 février je vais un peu mieux et heureusement. Mais je suis toujours faible. Pas de force des douleur à la cicatrice, vite essoufflé, des douleur au niveaux des trapèzes et un Moral plutôt bas que haut. Il y a des jours où je vais bien et dés moment de grosses déprime que j’essais De cacher pour ne pas inquiéter ma famille. Car j’ai encore une fille de 24 ans qui était en enceinte au moment des fait et qui devait accoucher à ce moment là. Elle a fait les chose bien, bébé est venu au monde le deux mars. Une fois que j’etais Rentrer. Le plus dur maintenant c’est de ne pas savoir ce que je vais devenir tant sur le plan physique que mental. Après un mois de réadaptation cardiaque à Dinard avec une équipe en or. Je vais mieux mais je reste très faible. Je n’ai plus le droit de porter des choses plus ou moins lourde. Pouvez vous me dire pour vous. Y a t il des cuisinier sur ce forum et des chefs d’entreprise et comment avez vous fait pour la reprise et en combien de temps. Je vais m’arrêter Là. J’espere Ne pas vous avoir soûlé. Mais j’ai mis du temps à vous parler et pour une première j’ai fait fort. Pour finir je voudrais vraiment dire que ce qui m’es arriver c’etais dur pour moi mais pour mes proche cela étais tout aussi dur. Je leur ai fait du mal involaiterement bien sur et j’ai moi du mal à le supporter. Je m’en veux et à chaque fois que j’y pense je pleur comme maintenant. Aviva,Matthias, Sarah et Maëlle ainsi que mes parents et Isaac et Illian mes deux petit fils je vous aime de tous mon CŒUR. C’est peu être un peu pour cela que je suis venu sur ce forum. Y a t il une belle vie après une DA. JOWAD.

    #992 Répondre

    Christel Menthe

    Hello Jowad, je viens de lire ton témoignage et j’espère que tu vas trouver sur ce forum un peu de réconfort!
    Bien sûr qu’il y a de la belle vie après une dissection mais la tienne est encore très récente et…. tu n’as pas fait semblant on dirait!!! 😉
    Je comprends que tu t’inquiètes pour de nombreuses choses en particulier pour ta vie professionnelle et pour ta famille mais…… il faut déjà prendre conscience de l’immense chance que tu as d’être encore en vie!!
    Dans le cas d’une dissection, surtout de type A, c’est déjà un miracle.
    Donc et avant tout, vous réjouir toi et ta famille que tu sois toujours vivant et sans séquelles majeures.
    Tu vas pouvoir profiter de la vie avec ta femme tes enfants et… tes petits enfants!!! (sans compter tes chiens) et ça, ça n’a pas de prix!!!
    Ensuite bien sûr, il y a des chances que tu ne mènes plus exactement la vie que tu menais avant et il te faudra faire des aménagements. Cela en fonction de tes facultés de récupération de l’opération, en fonction de la fatigue et ce que disent les médecins. Mais en premier lieu, il faut prendre soin de ta santé!
    Laisse le temps au temps. Pour ce qui concerne le moral, n’hésite pas à en parler à ton généraliste: il y a des choses qui peuvent aider. Comme je l’ai déjà dit sur ce forum la marche est un excellent remède tant sur le plan physique que mental, en commençant par un petit tour (voire plusieurs dans la journée) et en augmentant la longueur à mesure que cela semble possible. Si j’ai bien compris, tu habites à la montagne et cela doit être bien joli autour de chez toi. Et puis… je suppose qu’il faut promener les chiens!
    Et si tu peux essaye de trouver une activité pour t’occuper dans la journée pour ne pas laisser les pensées négatives s’installer. Si tu as une passion, n’hésite pas à la pratiquer: bricolage, cuisine (si c’est toujours une passion), dessin…..Et si tu n’en as pas: c’est le moment d’en découvrir une.
    Pour ton travail, je ne sais pas ce que tu peux faire mais prends le temps d’y réfléchir: trouver un associé, modifier tes interventions, changer légèrement de destinataires.
    Tu peux peut-être te faire aider pour chercher des solutions.
    En tous les cas, le plus urgent et le plus important est de retrouver la forme, l’énergie, l’envie.
    Je te souhaite plein de courage, de patience, de persévérance.
    Prends tout ce qui est bon et qui passe à portée en te disant qu’il s’en est fallu de peu que tu ne puisses en profiter. Pour ma part, cela me permet vraiment de relativiser.
    Bien cordialement.
    Christel

    #1020 Répondre

    Benaissa Jowad

    Bonsoir à toutes et à tous

    Christelle Menthe. je n’ai pas eu le temps de te remercier pour ces quelques mots.
    J’ai été en contact avec Jean-Claude dans les mêmes moments.

    Il a été aussi réconfortant que toi .

    Effectivement ma femme et mes enfants sont ce que j’ai de plus important au monde. Et la chose dont j’ai le plus peur c’est de partir avant eux de peur de leur faire du mal.

    On ne se rend pas compte que la vie est courte et qu’il faut profiter de ce qu’on
    Aime.

    Et ceux ce qu’on aime on leur dit jamais assez qu’on les aime surtout quand tout va bien comme si c’était logique.

    Je trouve dommage qu’il faut attendre le moment critique pour donner ses sentiments.

    Enfin.
    J’espère voir un maximum de personne demain de l’association pour pouvoir en discuter.

    J’espère avoir des réponses demain lors de la matinée de l’aorte pour pouvoir avancer et avoir moins peur de l’avenir. Pouvoir commencer autre chose et aller de l’avant.

    Merci à tous

    Jowad

    #1047 Répondre

    Christel Menthe

    Hello tout le monde, on ne peut pas dire que le site soit très actif en ce moment alors j’espère que c’est parce que tout le monde va bien et profite des beaux jours et/ou des vacances.
    Pour ma part, je pars dimanche en camping itinérant direction le sud mais un peu à l’aventure. Si tout va bien nous irons peut-être jusqu’au Portugal mais sinon pas grave: l’essentiel est de se changer un peu les idées. Je n’emporte ni médicaments, ni tensiomètre mais….mon tapis de yoga!! 😉
    En tous les cas je vous souhaite à tous le meilleur: prenez soin de vous, des vôtres et de vos amis. Profitez de la vie, des longues soirées ensoleillées et n’hésitez pas à organiser les choses qui vous tiennent à cœur.
    Profitez aussi de ce temps pour bien vous reposer et accumuler des forces pour le reste de l’année. Bon courage à ceux qui travaillent encore mais je suppose que ce n’est plus pour très longtemps.
    Donnez des nouvelles quand vous avez le temps et si quelqu’un sait comment fonctionne le site il faudrait prévenir les gens qui visitent pour la première fois de plutôt aller sur le forum que sur la première page car il semble que peu d’entre nous ne consulte cette première page. Du coup les nouvelles personnes restent sans réponse ce qui me semble TRÈS dommage!!
    Bel été à tous.
    A bientôt.
    Christel

7 sujets de 16 à 22 (sur un total de 22)
Répondre à : Moral ????
Vos informations: